Idée reçue PDF Imprimer Envoyer
(0 votes, average 0 out of 5)
Lundi, 11 Juin 2007 22:16
Journées de travail perdues (d'après The Economist) Les grèves font partie intégrante de la carte de visite de la France vue de l'étranger, et rares sont ici les discussions sur la France qui n'abordent pas ce sujet.

Pourtant, une analyse des conflits sociaux reprise par The Econonist vient un peu à l'encontre des idées reçues. Le pays le plus touché par les grèves est l'Islande, suivi du Canada et de l'Espagne, la France venant assez loin derrière, légèrement au dessus de la moyenne de l'OCDE.

Le problème, c'est qu'une part importante de ces grèves est l'œuvre du service public, ce qui influence les conditions de travail et de vie de toute la population, et aussi perpétue cet éternel stéréotype.

Mise à jour le Mercredi, 13 Juin 2007 00:55
 

Commentaires  

 
0 #1 Aixue 13-06-2007 00:13
Ah ! Enfin quelqu'un qui nous redonne espoir en la France :zzz Si même les français ont des préjugés envers leur propre pays, alors, on va plus pouvoir en vouloir à ceux qui ne nous parlent que de Chirac et Zidane :P

Bon, ben je vois que j\'ai du retard à ratrapper dans tes billets, moi !!!
Citer
 
 
0 #2 Ghislain 13-06-2007 16:36
Pour le Canada, faut voire comment les statistiques sont réalisées.
Au Canada, je suis d'accord il y a souvent des avis de grève qui sont posés, mais rarement mis en application car il y a tout un mécanisme compliqué en amont qui permet très souvent d'éviter les grèves.
A titre d'exemple les transports en commun de Montréal on seulement stoppé le service 15 fois en 40 ans. Je suis curieux de connaitre les statistiques pour Paris :-)
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FVBLSKY890 15
 
 
© 2018 js'page
Kostenlose Joomla Templates von funky-visions.de