Chine

J'avais pendant lontemps cherché un thème de prédilection pour ce blog, qui était destiné à devenir mon carnet de route. Mais autant dire qu'un carnet de route dans le traintrain quotidien du métro(lor) - boulot - dodo, ça n'a pas besoin de beaucoup de pages.

Depuis lors j'ai rejoint le tumulte d'une Chine en pleine croissance qui permet d'alimenter ce carnet aussi souvent que possible. Pourtant rien ne me destinait à ce depaysement, puisque j'ai découvert la Chine presque par hazard au cours d'une conférence. Depuis, l'empire du milieu est devenu mon lieu de résidence et de découvertes presques quotidiennes, c'est pourquoi je tenais à lui réserver cette rubrique


Déluge PDF Imprimer Envoyer
(2 votes, average 5.00 out of 5)
Jeudi, 29 Juin 2006 08:06
Ma rue... devinez où est le trottoir? Décidément « Pékin Plage » peut se faire à moindre frais ici: après le sable livré directement du désert en avril, Pékin reçoit maintenant l'eau qui va avec...

Et comme beaucoup d'autres choses, le climat est adepte de la démesure: après un hiver pékinois glacial et sec, son printemps éphémère, et son été qui s'annonce bouillonnant, voilà que le climat nous décline de jolis orages. Lumineux et vrombissants, ces orages sont surtout réguliers. Comme cadencés par un métronome, ils se déchaînent tous les soirs à la tombée de la nuit depuis une semaine. Ils sont à chaque fois aussi violents, mais aujourd'hui on atteint des sommets.

Ce soir rien à signaler en sortant du métro, à peine quelques gouttes de pluies. Mais en ressortant quelques minutes plus tard du supermarché, c'est une scène de déluge. Toutes les rues sont couvertes d'une eau qui ne sait pas trop où chercher une bouche d'égout, tous comme les trottoirs qui passent inaperçus par endroit, engloutis sous quelques centimètres d'eau. Certaines rues (dont la mienne) ressemblent plus à un canal qu'à une rue. Pas de chance pour moi, j'avais oublié mes bottes de pécheur, donc j'ai du me résigner a patauger dans 30 centimètres d'eau (voir photo). En plus l'eau était loin d'être limpide... très très loin...

Mise à jour le Vendredi, 14 Juillet 2006 23:13
 
Théorème de la plomberie PDF Imprimer Envoyer
(3 votes, average 4.33 out of 5)
Lundi, 26 Juin 2006 10:20

Après des mois d'enquête je suis finalement arrivé à décoder le "mystère de la salle de bain" ou "pourquoi n'y a-t-il pas de bacs de douche en Chine? ".  A priori le problème semblait plutôt simple, s'énonçant comme suit:

(1) Toute salle de bain comporte une douche.

(2) Toute salle de bain chinoise ne comporte pas de bac de douche.

En combinant (1) avec (2), on se rend vite compte que toute utilisation de la salle de bain entraîne une inondation de toute la pièce, voire pire dans certains cas... alors quel est le but de l'axiome (2) ?

En fait, j'avais longtemps pensé que le lobby des fabricants de tongs avait réussi à étouffer la découverte du bac à douche depuis plusieurs générations pour pouvoir continuer à vendre cet accessoire plastique qui fait habituellement fureur sur les plages. Mais un nouveau déboire de plomberie m'a mis devant l'évidence et m'a fait comprendre toute la simplicité et en même temps toute l'ingéniosité du système : il n'y a pas de bac de douche car de toutes façons, comme il y a 453 % de chances que vous ayez une fuite d'eau [théorie de la "plomberie restreinte"], votre salle de bain sera souvent arrosée par une source indéterminée, qui pour sûr ne sera pas la douche... Alors a quoi bon faire un bac supplémentaire, quand toute la salle de bain consiste en un bac géant !

Élémentaire... et oui après 4 fuites d'eau en 8 mois (dans 2 appartements différents), j'aurais du classer cette affaire plus tôt. A chaque fois, le petit ouvrier de l'immeuble arrive avec sa clé à molette et son rouleau de scotch  et répare rafistole le tout.

Ainsi cette fois, il s'agissait d'un robinet fendu. Donc après avoir fait les constat en règle, il apporte la pièce de rechange, coupe l'arrivée générale d'eau (ce qui d'ailleurs ne coupe pas vraiment l'eau...) met un peu de sparadrap sur le tuyau en guise de joint et visse le tout. La fuite est ainsi stoppée, enfin presque, vu l'étanchéité légendaire du sparadrap... Mais une semaine plus tard, comme par magie, le goutte-à-goutte du "joint" s'est résorbée grâce au troisième théorème de la plomberie "pourquoi ne pas remettre à plus tard ce que le calcaire peut boucher d'ici là ?".  

 

Mise à jour le Lundi, 26 Juin 2006 10:23
 
Pour ne pas perdre le Nord à Pékin PDF Imprimer Envoyer
(2 votes, average 2.50 out of 5)
Mercredi, 21 Juin 2006 08:23

Carte des bus (exemple) Je ne sais pas depuis quand, mais le site BJBUS a mis une nouvelle version en ligne, très pratique pour savoir quelle ligne de bus prendre pour vos déplacements à Pékin.

Malheureusement, la version anglaise doit avoir le même âge que la moyenne des bus... donc vous n'aurez pas ces progrès. Mais qu'à cela ne tienne, la nouvelle version nécessite juste de pouvoir entrer les caractères chinois de la station d'origine et de la destination de votre périple pour être utilisée. Pas besoin de trop comprendre ce qu'ils disent...

Techniquement très réussi et fluide, vous verrez alors s'afficher les différents choix (stations homonymes ou variantes du nom) et si vous n'êtes pas sûr, il suffit d'un clic pour localiser la station sur la carte dynamique. En appuyant sur le bouton jaune vous obtiendrez la liste des bus et leurs parcours... magique ! Attention, en plus de ne pas marcher en version anglaise, on dirait que ça fonctionne que sous Internet Explorer...

[D'autres cartes dans la suite du post]

Mise à jour le Mercredi, 21 Juin 2006 10:09
 
SCO : " Mettez un tigre dans votre diplomatie " PDF Imprimer Envoyer
(1 vote, average 2.00 out of 5)
Samedi, 17 Juin 2006 04:39

Carte de l'OCS - cliquez pour agrandir Reportages en direct, unes des journaux papiers, radio et télé : voilà une semaine que les médias chinois ne parlent plus que de ça : L'Organisation de Coopération de Shanghai  ou ESSO SCO (Shanghai Cooperation Organization).

Cette organisation regroupe la Chine, la Russie, le Tadjikistan, le Kirghizistan, le Kazakhstan et l'Ouzbékistan est une organisation de coopération régionale fondée en 2001. En outre elle semble s'étendre vers l'Asie centrale puisque cette année elle a accueilli le Pakistan, la Mongolie l'Iran en tant qu'observateurs, et l'Afghanistan en tant qu'invité.

Quand on écoute les médias locaux, cet événement est l'événement diplomatique le plus important de Chine, voire d'Asie, et se veut un exemple de coopération dans tous les domaines.

Va-t-on vers une Union Asiatique, regroupant la moitié de la population mondiale et qui contrebalancerait l'UE et surtout USA ? Pour le moment, le champ d'action de l'OCS est plutôt limité puisque deux thèmes sont privilégiés : la sécurité (lutte contre le terrorisme, de lutte contre la sécession et de lutte contre les trafics de drogue) et l'approvisionnement en énergie. Le sommet est très orienté pipeline puisque le Kazakstan est le chaînon manquant entre la Chine et les gisements de la mer Caspienne, tandis que le Pakistan et l'Inde pourraient accueillir un pipeline entre l'Iran et la Chine...

Comme on peut le lire dans le Figaro, cette organisation, « fondée comme un club de bon voisinage, s'impose peu à peu comme un forum de sécurité collective [...] et n'a pas une puissance tutélaire, mais deux dont les regards divergent, l'une vers l'Asie et l'autre vers l'Europe », ce qui fait qu'au-delà du cérémoniel médiatique, il n'y a pas beaucoup de concret.

D'ailleurs sans l'actualité iranienne, le sommet passerait inaperçu dans les médias occidentaux. En fait la plupart des articles sur le sujet en français viennent de Xinhua, CCTV, Radio Chine Internationale et j'en passe...

 

Mise à jour le Samedi, 15 Juillet 2006 04:45
 
Dissuasion par photo souvenir PDF Imprimer Envoyer
(14 votes, average 1.21 out of 5)
Lundi, 12 Juin 2006 20:57

Depuis peu, on entend dire (à Pékin) que Shanghai a pris des mesures radicales pour discipliner les piétons. Après les amendes, la ville a décidé de prendre en photo les contrevenants qui passent au rouge ou en dehors des clous, et d’afficher les photos de ces délinquants sur la place publique. Ainsi cette méthode semble plus efficace que la peur du gendarme et peut aller plus loin que le déshonneur puisque, dans une interview, sur CCTV 9, un patron disait que si ses employés étaient vus sur ces photos cela déshonorerait l’image du magasin. On peut facilement imaginer ce qui pourrait se passer pour leur carrière...

Ce qui m’étonne le plus ce n’est pas le procédé, car je conçois que discipliner les gens ne soit pas aisé ici, mais c’est la réaction des gens qui se font prendre par la police. A en croire les images, ils ne prennent pas souvent les policiers au sérieux et ne daignent même pas s’arrêter pour payer l’amende (5 yuans). Le pire c’est qu’ils s’en prennent souvent verbalement aux forces de l’ordre, voire même physiquement! Mais ce genre de comportement n’est pas un hasard du reportage, mais plutôt un leitmotiv pour les forces de l’ordre. Combien de fois ai-je vu des policiers se faire bousculer ou se prendre des coups de sac à main de jeunes filles BCBG? Bref un métier jamais facile, quel que soit le pays.

Cette absence de craintes des forces de l’ordre semble expliquer (sans justifier) pourquoi on en vient malheureusement trop souvent à la violence. Dans ce contexte on comprend l’intérêt de cette nouvelle arme de répression, beaucoup plus dissuasive que le flash-ball ou les gaz lacrymogènes: la photo souvenir!

Mise à jour le Lundi, 12 Juin 2006 21:01
 
L'air est bon à Pékin (enfin, aujourd'hui seulement) PDF Imprimer Envoyer
(1 vote, average 4.00 out of 5)
Samedi, 10 Juin 2006 05:35

Dragon contre smog...Juste après un nouvel atterrissage à Pékin dimanche dernier, quand la porte de l’avion s’est ouverte, on pouvait sentir la chaleur qui envahissait l’habitacle. Et une fois dehors on pouvait sentir à la fois cette chaleur et cet air lourd et difficilement respirable. Après, pendant 3 jours, privé de soleil par cette véritable chape de plomb qui recouvrait la capitale, je dois vous dire que le moral n’était pas très haut. Mais quand le soleil réapparu mercredi, laissant paradoxalement une certaine fraîcheur en libérant l’air chaud de son cocon brumeux, ça allait beaucoup mieux! Mon petit bout de chemin entre le bureau et l’appartement était redevenu coloré, me laissant apprécier la vue sur les montages au loin, avec leur verdure, et les fleurs rougeoyantes qui bordent les rues. Bref, je respirais… à croire que je suis «hélio thymique».

Et aujourd’hui, même s’il faisait encore très chaud, une autre bonne nouvelle, l’air était plutôt sain. Effectivement, aujourd’hui on était en dessous du premier seuil d’alerte de pollution de l’air. Ce qui correspond donc au premier jour non pollué du mois, et au cinquième de l’année (soit une moyenne d’un jour non pollué par mois)

Mise à jour le Samedi, 10 Juin 2006 06:15
 
Suzhou... l'autre Paradis PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 21 Mai 2006 02:54
Canaux«S’il existe un paradis dans le ciel, il existe deux paradis sur terre : Hangzhou et Suzhou». Cette expression populaire résume à elle seule la noblesse de ces deux villes, dignes représentantes du patrimoine historique chinois.

Si Hangzou est surtout célèbre pour son lac, Suzhou l’est pour ses nombreux jardins, d’ailleurs inscrits à la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Ces jardins recréent sur de petits espaces une multitude de paysages. Tout le génie de leurs concepteurs est créer un nouveau monde miniature pour chacune des perspectives. Ces mondes, faits de pierres, végétations et bassins sont agrémentés de quelques bâtiments typiques qui laissaient jadis leurs propriétaires les contempler.

Mise à jour le Mardi, 30 Mai 2006 18:20
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 8 sur 17
FVBLSKY890 15
 
 
© 2018 js'page
Kostenlose Joomla Templates von funky-visions.de