Week-end à Pingyao PDF Imprimer Envoyer
(1 vote, average 5.00 out of 5)
Samedi, 19 Août 2006 04:38
PingYao

Quand on arrive dans le Sud-Est du Shanxi, les champs de maïs, bordés de tournesols, laissent peu à peu la place aux complexes sidérurgiques sorti de cette terre riche en charbon et en minerai. Mais en y regardant de plus près c'est aussi une province qui abrite quelques trésors culturels, tels la vieille ville de Pingyao, qui semble figée à l'époque impériale, comme protégée du temps par son mur d'enceinte.

Petit récit de cette escapade en dehors de la capitale...

Maison des Wang (Wang Jia Da Yuan)
miniwangjia

En arrivant dans ce village, à quelques kilomètres de JieXiu (gare suivante après PingYao), on comprend mieux pourquoi cette « maison » est parfois surnommée « Cité Interdite du peuple » (traduction approximative). En effet, cette maison, est à l'échelle d'une petite ville, comprenant 342 habitations autour de 35 cours et encerclée par une muraille. Ces constructions réalisées entre 1796 et 1811 sont adossés sur le flanc d'une colline et recèlent des trésors de raffinement. Chaque tuile, embrasure de porte ou escalier est sculptée dans les moindres détails.

En pratique : Arrivé par le train de Pékin à JieXiu, il suffit de prendre le bus numéro 11 sur la place de la gare jusqu'au terminus (environ 40 minutes de trajet). Retour par le même bus. Une fois de retour devant la gare, on peut prendre un bus pour Pingyao.

PingYao
pingyao
Shuanglin Temple

minipingyao3 Juste avant d'arriver à Pingyao, nous avons sauté du bus pour visiter ce monastère, listé au patrimoine de l'UNESCO au même titre que la vieille de Pingyao. Ce temple, très tranquille et ancien respire l'authenticité. Certes, épargné par les rénovations reconstructrices, il peut sembler vieilli, mais ses statues de bois coloré, même ternies, gardent toute leur splendeur et leur sacré.

La vieille ville

Quelques kilomètres de pistes routes plus loin sur une moto-bus, nous arrivons au pied de l'enceinte fortifiée de la vieille ville de PingYao, superbement conservée.  Cette ancienne petite bourgade impériale abrite de nombreux sites dignes d'intérêt (un ticket unique vous permettra de visiter 17 de ces sites), qui vont vous faire revivre l'heure de gloire de la cité, qui fut un important centre financier et abrita les premières banques du pays, sous la dynastie Qing.

Parmi ces sites, le temple de Confucius, la première banque de la ville, des postes armées (pour transporter les valeurs en toute sécurité), la cité administrative et quelques habitations sont les plus importants. La plupart étant bâties sur le même modèle, il est possible de passer quelques sites.

Mis à part quelques anachronismes on pourrait se croire dans une ville féodale, mais les parasols coca-cola et quelques bâtiments au style stalinien viennent nous rappellent que nous sommes à l'ère du socialisme de marché.

  Grace au même ticket, on monter peut sur les fortifications et marcher le long de ses 6 kilomètres. D'ailleurs avec tant de marche, même si la ville n'est pas très grande, il y est agréable de se déplacer à bicyclette (10 RMB la demi-journée) et parcourir les vieux pavés tout en fendant l'air pour se rafraichir.

Au-delà de l'émerveillement d'une ville préservée et rénovée dans les règles de l'art, Pingyao est malheureusement envahie de groupes de touristes et des inconvénients que cela génère. Le voyageur pourra se loger confortablement et à peu de frais (compter moins de 100 RMB la nuit) dans l'une des maisons d'hôtes aménagés dans les habitations typiques de la ville. La plupart proposent même les lits de briques, typiques du Nord de la Chine, qui peuvent accueillir quelques braises pour les froides nuits hivernales.

Quand aux souvenirs, la plupart des boutiques sont de deux types : des cordonniers qui vendent des petits chaussons rouges ou noirs, ou des boucher qui vendent une sorte de bœuf tendre à grignoter et qui sera le parfait souvenir pour vos amis chinois.

 

minipingyao4 Sinon, une question reste en suspend : au détour des ruelles je ne sais pas combien de fois j'ai entendu parler français alors que je n'ai croisé quasiment aucun anglophone, y aurait-il un PingYao-tropisme chez nos concitoyens ? Bon, avant de conclure, juste un petit conseil : ayez assez de liquide sur vous, car il a fallu visiter 5 banques pour trouver un distributeur... et ce passage dans la partie moderne de la ville est une aventure totalement différente : le décor féodal laisse place à un décor post-communiste aux bâtiments plus affreux et vieillis les uns que les autres et les habitants ne peuvent s'empêcher de dévisager les rarissimes laowai (étranger) qui ne doivent pas souvent s'aventurer hors de la vieille ville.
Mais surtout... prenez vos précautions pour le billet de train puisqu'il semble impossible d'avoir des couchettes pour les 10 heures de trajet du retour. D'ailleurs on n'a même pas eu de places assises et après deux heures de négociations on a pu s'installer dans le wagon restaurant qui venait de s'ouvrir pour pouvoir s'assoir. Le train restant bondé, avec des gens assis (allées, lavabos,...) ou debout partout  ... bref le transport est le point faible de cette excursion. Après coup, je pense que le train jusqu'à Tai Yuan (trajet quasiment aussi long en distance mais ne nécessitant que 6 heures) aurait été une meilleure idée...

> Lien vers la galerie photo .

Mise à jour le Lundi, 21 Août 2006 07:54
 

Commentaires  

 
0 #1 Danièle 21-08-2006 15:42
Et ben dis donc, pas facile de voyager, c'est un peu archaà¯que, on peut dire "moyennageux" de voyager dans de si mauvaises conditions, si longtemps.
Citer
 
 
0 #2 Vince 29-08-2006 21:33
Bravo, tu viens de décider de ma prochaine escapade en dehors de Pékin! et pour le train, pas de soucis, je prends mon lit a baldaquins avec moi (comment ça y a pas la place!!??)
Citer
 
 
0 #3 JS 29-08-2006 23:14
Fais gaffe ils vont te demander de mettre le lit sur le toit du train... et ça risque de pas passer sous les ponts :-)
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FVBLSKY890 15
 
 
© 2018 js'page
Kostenlose Joomla Templates von funky-visions.de