Indices atmosphériques et pollution depuis 2001 PDF Imprimer Envoyer
(11 votes, average 5.00 out of 5)
Vendredi, 08 Juin 2007 03:15
3ème périphérique de PékinDepuis quelques jours Pékin est enveloppé par un nuage de pollution, chose assez habituelle, mais pour mieux réaliser ce que cela signifie comparé à ce qui se passe à Paris, voici un nouveau billet sur le sujet.
Cette chappe de plomb m'a poussé à faire un nouveau tour sur le site de l'agence chinoise de l'environnement pour jeter un œil sur l'indice atmo local. Aujourd'hui par exemple, on est à l'indice 3B pour un chiffre de 194. Mais, en regardant le détail, je me rend compte que ce chiffre minimise les valeurs réelles mesurées, rendant difficile la comparaison avec les indices européens. Armé d'une calculatrice j'ai donc tracé un petit graphe de comparaison entre l'indice parisien et l'indice pékinois. Ainsi l'indice de 194 correspond à presque 350 microgrammes/m3...
Je n'ai représenté que les PM10, ces particules en suspensions dans l'air, qui correspondent à l'essentiel de la population pékinoise.
Puisqu'il est possible d'accéder aux données historisées, j'ai représenté dans la suite de l'article les indices de pollution sur les 7 dernières années (2001-2007).
Indices pollution Paris - Pékin comparés

* A noter que sur le site les niveaux 3A et 3B correspondent à slightly polluted and Light polluted.

Les différences sont nettes : ce qui est considéré comme bon à Pékin peut être très mauvais en France et nécessite des mesures exceptionnelles. A Paris, ce niveau très mauvais n'a d'ailleurs été atteint qu'un seul jour depuis 1998, c'est pourtant un niveau habituel à Pékin puisque la moyenne du taux de particule sur les 7 dernières années est supérieur à 150.

Les différents graphiques suivants illustrent ces indices à partir des données disponibles publiquement pour la capitale chinoise. Le premier graphe compare Paris et Pékin sur les chiffres 2006, utilisant les indices chinois.
pollution2006.jpg

Si les PM10 sont les pollutants principaux, il faut aussi compter un nombre d'alertes au dioxyde de souffre non négligeable. Mais le taux de SO2 a diminué du fait des mesures du gouvernement, réduisant ainsi le nombre de pics de plus de 30 jours par an jusqu'en 2005 à moins de 10. Le tableau suivant montre ainsi la répartition des jours sur les 750 derniers jours, avec près de 90% de jours pollués sur la période.

Pollution

Nb Jours

Moyenne annuelle (jours)

Pourcentage

Non pollué (niveau 1)

56

27 j/an

7%

Pollution aux particules PM10

673

328 j/an

90%

Pollution au SO2

21

10 j/an

3%


Les graphiques ci-dessous analysent les mêmes données sur les 7 dernières années, montrant une relative stabilité du taux de particules au dessus de 150, malgré deux meilleures années (2003 et 2005).
On voit aussi que le nombre de jours non pollués (i.e. indices <50), qui augmentait entre 2001 et 2005, a diminuté en 2006. La qualité de l'air reste donc l'un des problèmes majeurs pour la capitale chinoise et ne semble pas avoir d'amélioration significative sur les dernières années (hors SO2), notamment du fait que la modernisation du parc automobile est compensée par sa forte expansion, et que la principale source d'énergie pour alimenter industries, chauffages et électricité reste une utilisation non efficace du charbon.
Pollution à Pékin : 2001 -2007

smog.jpg
Mise à jour le Lundi, 18 Juin 2007 19:58
 

Commentaires  

 
0 #1 Vince 08-06-2007 03:30
He ben... je comprends pourquoi je preferais râler plutôt que d'essayer de comprendre leur système de notation. la pollution a pekin, c est donc un peu comme l'ecole des fans (plutot des fanées!!), tout le monde a gagné...
et moi qui vais au boulot a pieds pour faire de l'exercice...
Citer
 
 
0 #2 Vince 08-06-2007 03:35
je viens de me rappeler un truc. Quand je suis arrivé à Pekin l année derniere, j ai rencontre un medecin independant, qui m a dit qu un journee a pekin, ca correspondait à fumer UNE CARTOUCHE de clopes par jour... soit 10 paquets... l histoire ne dit pas si ce sont des Beijing a 3 kwais ou des marlboro light menthol (bizarrement, je penche plus pour la premiere solution)
Citer
 
 
0 #3 JS 08-06-2007 03:37
La comparaison fait mail ! J'espère qu'au moins il factureront pas les cartouches ;-)
Citer
 
 
0 #4 Emmanuel_ 10-06-2007 01:41
Bizarrement à chaque fois que les JT français parlent des futur JO, ils nbe parlent pas de ce problème...

Il faudrait peut etre envoyer l'article à TF1 et france 2, un jour qu'ils n'auront rien à montrer au 13h ils pourraient s'en servir...
Citer
 
 
0 #5 JS 10-06-2007 07:21
Emmanuel: Je ne sais pas pour les télés françaises par contre les journaux occidentaux en parlent assez régulièrement.
Les autorités prendraient le problème au sérieux pour les JO et envisagent d'interdire la circulation automobile dans de nombreux quartiers ainsi que d'arrêter les usines et les chantiers (un test concluant avait été réalisé lors du sommet Chine Afrique).
Le problème a été amplifié après les problèmes lors du marathon de Hong Kong où, malgré un indice (chinois) légèrement pollué on avait compté des dizaines d'hospitalisation et un décès.
Source (www.planetark.com/dailynewsstory.cfm/newsid/35109/story.htm)

Enfin il faut garder à l'esprit que même si les athlètes pourront vraisemblableme nt respirer pendant les JO, ce sont des millions de personnes qui subissent au quotidien.
Citer
 
 
0 #6 Aixue 13-06-2007 01:14
Ouai, ça fait peur la couleur du ciel en ce moment... :-x

Et tu as raison, en temps que résidents, on préfèrerait une solution sur le long terme... parce que les JO, perso, je m'en contrefou, mais de mes poumons, moins...

Enfin, parait que la Chine prend des mesures pour réduires la pollution en accord avec les autres pays industrialisés, comme quoi y'a de l'espoir... On dit que la Chine est un des (le ?) plus gros pollueurs mais c'est surtout en raison de sa population, il me semble que les chiffres par personne ne sont pas si élevés que ça (même si c'est pas non plus le top). Comme quoi c'est plus un problème de fond qu'une politique économique comme pour les USA...
Citer
 
 
0 #7 JS 13-06-2007 01:36
Effectivement les moyennes par habitant sont encore faibles (comme pour le PIB), mais la pollution augmente plus vite que le PIB car le rapport consommation d'énergie/unité de PIB est le plus mauvais au monde.
Le gaspillage est considérable aussi bien pour l'industrie que pour la plupart des gens.
Résultat la Chine compte 8 des 10 villes les plus pollués au monde et même avec une atmosphère comme ces jours-ci je vois encore souvent des messieurs laisser tourner leur berline à l'arrêt pour ne pas couper la clim le temps que leurs dames fassent du shopping.
Citer
 
 
0 #8 Julien 21-06-2007 07:39
Super article, beaux graphes, Beau blog en général! Malheureusement , les faits sont là, et sans appel.
Et je ne suis pas sûr que cela s'améliore. J'étais au Salon International de la Protection de l'Environnement qui se tient en ce moment à Pékin, et j'y ai vu notamment des stands pour la promotion de voitures (notamment françaises ), quelle bonne idée, et aussi des stands de climatiseurs et de frigidaires!
Et d'après vous, de quoi vont se souvenir les non professionnels qui iront ce WE, des voitures "propres" (je ris jaune) ou des machines industrielles pour trier leurs déchets!
Des voitures évidemment, et ils vont repartir rassurés: ils peuvent continuer à consommer en respectant l'environnement!
Citer
 
 
0 #9 JS 22-06-2007 04:20
Merci:-)
Sinon effectivement c'est surprenant de voir des stands de voitures et de climatiseurs à un tel salon, à moins qu'ils soient vraiment écologiques (voitures hybrides ou mieux à pile à combustible?) mais j'en doute...
Si j'ai le temps je vais essayer de faire un petit tour au salon, ça m'intrigue.
Citer
 
 
0 #10 val1 26-10-2008 12:28
VOUS SAVEZ POURQUOI LA CHINE,pékin,sha nguai sont entourés de pollution?
Moi, je dit que si ils arrètaient d'utiliser leurs voiture se serait un plus pour l'environnement, mais il y a encore les usines qui polluent encore.

Alors comment faire?
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FVBLSKY890 15
 
 
© 2018 js'page
Kostenlose Joomla Templates von funky-visions.de