De retour à Pékin PDF Imprimer Envoyer
(2 votes, average 4.00 out of 5)
Mardi, 15 Mai 2007 20:24

Aéroport de Pékin sans lumières

Le contact des roues de l'avion avec la piste d'atterrissage me réveille en sursaut; ciel bleu et passage devant le futur nouveau terminal font un excellent comité d'accueil d'un Pékin laissé il y a presque un mois. Ce design de verre et d'acier contraste avec le terminal actuel qui ressemble plus à un hangar qu'a autre chose.

Tout va assez vite pour passer les contrôles et récupérer bagages, miraculeusement arrivés après l'escale sur les chapeaux de roue d'hier. Ayant quelques instants, je décide de changer mes dollars canadiens à une machine automatique de change, vu qu'il n'y a personne. Premier essai: tous mes billets sont rejetés, une deuxième machine accepte plus volontiers mes devises, mais après avoir inséré les billets, plus rien ne se passe, aucune réaction des boutons ni de l'écran. Apres quelques minutes de désemparement qui ne font pas réagir la machine, je trouve un personnel de l'aéroport ; au début il me dit qu'il ne peut rien, et a la fin aussi d'ailleurs. Mais finalement il me dit d'aller à la banque qui gère la machine, dans la zone d'arrivée. Un aimable employé me prend en charge, et finalement au bout de 30mm de patience je récupère mes billets à l'effigie de sa majesté. Moi qui voulais gagner du temps, j'éviterai ces machines à l'avenir, elles semblent loin d'être au point. Quasiment au même moment, les lumières s'éteignent dans tout l'aéroport avant que des veilleuses prennent le relais puis, quelques minutes plus tard, que tout revienne à la normale. Après la panique à l'aéroport vécue en février* plus rien ne m'étonne mais bon, la coupure de courant a fait redémarrer les ordinateurs et il faut donc encore attendre encore pour changer l'argent, surtout qu'une impolie avec un passeport local me passe devant en faisant la sourde oreille quand je lui dit de faire la queue.

Finalement je quitte l'aéroport; le taxi prend le 5ème périphérique, que je n'ai pas pris depuis longtemps, là B&Q, Auchan et autres centres commerciaux sont en train de pousser, tout est neuf et entouré d'arbres, on sent que la ville s'étend. Mais des qu'on quitte le périph vers l'intérieur, on roule pare-choc contre pare-choc, avec l'autoradio qui débite ces ennuyeux two-men-shows qu'on entend que dans les taxis pékinois: là, il n'y a plus de doute, je suis bien de retour a Pékin!

 

* l'aéroport avait été complètement bloqué une journée pendant les congés de nouvel an suite au brouillard et c'était vraiment la panique... article dans un carton qu'il faudra que je ressorte.

Mise à jour le Mardi, 15 Mai 2007 20:40
 

Commentaires  

 
0 #1 camillenchine 16-05-2007 01:32
super, tu reviens pile poil pour la BBP#6 JS !
et que de voyages, France, Japon, Canada ... tu as des choses à nous raconter !
Citer
 
 
0 #2 JeanSeb 16-05-2007 02:09
Ah en effet beaucoup de choses à raconter, voire plus encore ! Sympa une BBP en terasse, je vais essayer de venir mais avec le décalage horaire on va voir comment ça se présente cette fin de semaine déjà chargée.
A bientôt !
Citer
 
 
0 #3 vince 16-05-2007 23:34
c est marrant ca. on rentre en chine, on croit pouvoir maitriser le retour, et finalement, y a toujours un truc qui se passe. moi c est l ATM qui m a donné un demi billet de 100 kwais... du coup, je sais pas si ca vaut 0, 50 ou 100!!! evidemment, a 23.00 la banque etait fermee!!!
Citer
 
 
0 #4 Sophie 17-05-2007 10:20
Ben dis moi ton retour en Chine fut mouvementé... J'attend avec impatience le récit de ton petit tour du monde.
Au fait tu n'as pas trop mal au ventre avec tout ce sirop d'érable :D
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FVBLSKY890 15
 
 
© 2018 js'page
Kostenlose Joomla Templates von funky-visions.de